• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Circuler à Abidjan

  • En taxi : dans les grandes villes de Côte d'Ivoire, on trouve de nombreux taxis. Ils sont de couleur orange à Abidjan et généralement équipés de compteurs. Si tel n'est pas le cas, il faut négocier le prix avant de démarrer (prix d'une course moyenne : entre 500 et 1 500 FCFA). Il y a également des taxis collectifs appelés les "woro-woro", dont la course est entre 200 ou 300 FCFA.
  • En bateau : à Abidjan, la compagnie de transport Sotra assure des liaisons de bateaux-bus entre le quartier du Plateau et le quartier de Yopougon. C'est un moyen de transport agréable, bon marché et qui permet d'avoir une vue intéressante de la ville.
  • En bus : il existe plusieurs compagnies de cars (la STIF étant la plus réputée) qui vous permettront de voyager à moindre coût à travers tout le pays. Le réseau est dense et bien organisé. Suivant le trafic et la destination, le type des véhicules varie de la Peugeot 504 version break (taxi-brousse) au grand car avec vidéo et climatisation. A Abidjan, les différentes sociétés de transport sont regroupées dans les gares d'Adjamé et de Treichville.
  • En train : il n'existe qu'une seule ligne, qui suit un axe sud-nord Abidjan-Bouaké-Bobo-Dioulasso-Ouagadougou (Burkina Faso). Le train express, qui part les mardi, jeudi et samedi matin, est assez propre et très rapide. Sinon, deux trains quotidiens, "La Gazelle" et "Le Bélier". Choisir une place en première classe.  Attention toutefois, les horaires sont souvent fantaisistes. La ligne de chemin de fer Congo-océan qui relie Brazzaville à Pointe-Noire a été attaquée à plusieurs reprises. Le sécurité des voyageurs n'est pas assuré.
  • En voiture : on trouve des sociétés de location à l'aéroport d'Abidjan ou dans le centre-ville : Africar, Avis, Europcar, Budget, etc. Mais les tarifs sont exorbitants (près du double du prix français). Et comme le pays ne compte que 10 % de routes bitumées, que la plupart des axes sont des pistes ne comportant aucune indication, il vaut mieux avoir un 4 x 4 avec chauffeur, ce qui fait encore grimper les prix. Les routes sont dangereuses et les accidents fréquents. Il est déconseillé de rouler la nuit. En cas d'accident, si l'on renverse un piéton hors d'une agglomération, il est préférable d'aller immédiatement au poste de police le plus proche, plutôt que de rester sur place (risque de réactions locales parfois incontrôlées). Hormis le permis de conduire international, l'assurance automobile est obligatoire et indispensable.
  • En avion : Plusieurs compagnies aériennes notamment Air Côte d'Ivoire nouvellement crées desservent la sous régions et l'intérieur de la Côte d'Ivoire. Vols quotidiens pour Bouaké, Korhogo, San-Pedro, Man, Odienné, Daloa.

Partager nos articles